Construire l’Europe des démocraties locales

L’Europe, c’est une mosaïque de territoires d’une grande variété, dont la diversité et la multiplicité est un formidable réservoir de dynamisme, d’énergie et d’innovation, où l’Europe doit puiser les ressources nécessaires pour surmonter les diverses crises qu’elle traverse aujourd’hui.

La construction européenne permet certes aux États d’atteindre la masse critique nécessaire pour peser dans le monde ; mais cette démarche de passage à l’échelle continentale comporte nécessairement des risques de lourdeur et d’éloignement à l’égard des citoyens. A l’heure où les partis politiques nationaux sont de plus en plus remis en cause, où les discours traditionnels des professionnels de la politique paraissent de plus en plus « hors sol », la vitalité des démocraties locales et la légitimité des élus de proximité peut contrebalancer les risques d’un épuisement du jeu démocratique national, devenu stéréotypé : la diversité des territoires constitue la meilleur antidote à l’essoufflement des démocraties nationales.

Pour toutes ces raisons, l’échelon local est un niveau légitime et particulièrement propice à l’innovation en matière de biens et services collectifs. C’est aussi un niveau où les circuits de concertation et de décision sont plus courts et permettent une dynamique d’adaptation rapide.

Or, pour gérer leurs territoires de façon innovante, élus et acteurs de la vie locale dans toute l’Europe ont intérêt à dialoguer entre eux, pour rechercher des solutions au-delà de leurs références locales ou nationales, pour réaliser qu’ailleurs en Europe, on fait autrement.

Il n’existe pas aujourd’hui, au niveau européen, de lieux où se pratique systématiquement et de manière approfondie :
– formation, recherche et innovation par l’action sur les sujets de politique territoriale dans une perspective européenne, avec un accent particulier sur les interactions entre les niveaux locaux et le niveau européen
– échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière des politiques publiques locales à l’échelle de l’Union européenne
– développement et animation des réseaux professionnels européens dans le monde des quelques 91.000 collectivités territoriales que compte l’Union.

C’est pour combler cette lacune que plusieurs personnalités européennes se sont mobilisées pour parrainer le projet du « Collège européen des démocraties locales et de l’innovation territoriale », également dénommé « Collège européen de Cluny » (collegecluny.eu). Leur appel sera lancé le 9 mai 2016, à l’occasion de la fête de l’Europe.

Ce projet est porté par l’association du Centre de Conférences Internationales de Cluny (CCIC), organisatrice depuis 15 ans à l’ancienne abbaye de Cluny de la « Convention des jeunes citoyens européens ». J’ai le plaisir d’animer l’équipe, composée de dix-neuf personnes de 8 nationalités, qui a imaginé le Collège européen de Cluny et qui prépare le lancement de son activité de formation et de recherche en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>