J’ai fait un rêve

L’autre nuit, j’ai fait un rêve étrange : rêve d’une Europe Unie, dont le Président était Polonais, dont le Premier ministre, désigné par un parlement élu démocratiquement, était issu du plus petit Etat de l’Europe, dont le ministre des affaires étrangères était une jeune femme.

Dans l’Europe de mon rêve étrange on circulait librement, on payait avec une seule monnaie. Cette Europe n’avait pas d’armée, mais elle était leader en protection de la planète et en aide humanitaire.

Au milieu de la nuit, je me suis éveillé et ai réalisé que rêve et réalité se mêlaient.

Je me suis endormi à nouveau. Dans le rêve qui reprenait, j’ai vu le Parlement européen instaurer une taxation sur les spéculations financières, un impôt sur les énergies fossiles et un revenu universel. Dans le rêve qui reprenait, j’ai vu l’Europe s’évertuer à construire, avec les représentants des autres régions du monde, un système démocratique au niveau mondial, capable de trouver des solutions aux questions globales.

Au matin je me suis éveillé, cette fois pour de bon, et ai compris qu’il restait du travail, mais que le chemin à parcourir n’était ni plus long, ni plus difficile que celui déjà parcouru.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>